La TV segmentée, un vrai plus dans votre plan média ?

Wake, agence de production, de communication et agence média, a suivi de très près l’évolution de la TV segmentée. Ce dispositif, autorisé depuis 2 ans en France, est encore méconnu par de nombreux annonceurs et marques, à travers cet article nous vous expliquons pourquoi nous l’avons intégré à l’ensemble de nos services.

Ce dispositif aux multiples noms comme la TV segmentée, la TV adressée, adressable ou ciblée désignent en réalité la même chose : un modèle de publicité, qui, grâce aux données recueillies par les FAI via les box internet et TV permet de cibler et d’affiner la diffusion de publicité à un foyer selon ses goûts. En d’autres termes, si vous êtes amateurs de pantoufles en moumoute blanche, vous êtes plus susceptible de voir apparaître entre deux programmes des publicités de marque comme Isotoner, Birkenstock ou encore UGG.

Un ciblage, qui est rendu possible par l’utilisation de différentes données comme : la géolocalisation du foyer, les données socio-démographiques, la composition du foyer, le type d’habitat, le profil du téléspectateur et enfin ses centres d’intérêts. Et si certains sont effrayés par le nombre de données pouvant être utilisées, il est important de savoir que celles-ci peuvent uniquement être recueillies seulement sur la base du consentement du foyer qui lors de la configuration de sa box, choisit si oui ou non, il souhaite accéder à un paysage publicitaire personnalisé.

Ce modèle publicitaire « plus proche » des foyers (majoritaire en France depuis 2019) permet alors aux marques/annonceurs de cibler des consommateurs jusqu’alors beaucoup plus durs à atteindre. Et plus que convaincus par ce modèle publicitaire, nous le maîtrisons. Diffuser largement un message dans l’espoir que le consommateur ciblé y soit attentif n’a plus vraiment de sens quand on peut directement s’adresser à lui. C’est pourquoi, nous avons pris le temps et investi de l’énergie dans l’expertise de ce modèle de diffusion publicitaire.

Nous avons les outils pour convaincre votre audience, il ne reste plus que le message, mais… ça aussi, on sait le faire !